AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Becca Uccello ✂ Cut the rope ...

Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Becca Uccello ✂ Cut the rope ...   Dim 19 Mai - 22:20



© Crédit de l'avatar
Becca Uccello
« Perfectionnist Complex ... »




Identity card ~
• • • • • • • • • • • • • • • •


ÂGE :: Dix-huit ans.

SURNOM(S):: Bec'

POUVOIR ET/OU ARME:: La demoiselle est, à dire vrai, une Télékinésiste. La télékinésie est une méthode qui permet de déplacer des objets grâce à la force et à la volonté de l’esprit. Il faut savoir que l’esprit est une grande force pour qui sait le maîtriser. L’homme n’utilise que très peu son mental contrairement à sa force physique, c’est ce qui rend difficile l’apprentissage de la Télékinésie. Parce que oui, Becca a apprit la Télékinésie et bien qu’elle ait des prédispositions en la matière, elle ne peut utiliser ce don que grâce à un entraînement à la dure. La nature n’est pas égale avec tous et il n’est donc pas impossible de voir des personnes dotés d’un esprit très fort, arriver à déplacer des objets très rapidement. Mais d’autres, même après de nombreux efforts n’y arriveront pas. Becca fait partie de ceux spécialement doués. Seulement, il s'agit d'un pouvoir ayant attrait aux émotions ... Autant dire qu'une simple contrariété suffit à lui faire perdre le contrôle !

RACE :: Créature magique.

DATE DE NAISSANCE:: 3 avril 1995.

ORIENTATION SEXUELLE :: Hétérosexuelle.

• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •


Behind the screen ~
• • • • • • • • • • • • • • • •




Dix-huit ans et près de six ans de RP ❀ Julie/Lily ❀ Bretagne ❀
Code du règlement :



I'm so... So fabulous ! ~
• • • • • • • • • • • • • • • •



Procédons par étapes ! Tout d’abord, pour ce qui est du corps de la demoiselle ! Alors, Becca est une jeune adulte de dix-huit ans, mesurant un mètre soixante-treize pour cinquante-cinq kilogramme. Niveau visage, la Télékinésiste possède de beaux yeux bleus/verts la plupart du temps. Parce que oui, les yeux de la demoiselle sont pers, ce qui signifie qu’ils changent de couleurs selon l’humeur, le temps. Ses cils sont noirs et épais et semblent se déployer à chaque clignement de paupières. Son faciès est encadré par une épaisse chevelure de couleur rose, due à une tenture permanente, et qui descend jusqu’au creux de ses reins. D’ailleurs, parlons un peu de ses cheveux ! Il faut dire que la demoiselle adore les expériences capillaires ! Elle change très souvent de couleur, le plus souvent remplaçant sont rose pâle pour cacher sa couleur brune originelle. L’un dans l’autre, le visage de Becca est très agréable à regarder, et pourra séduire le plus froid des hommes. Pour ce qui est du corps, là non plus, la Rose n’a rien à envier. De belles fesses, de beaux seins, une taille de guêpe et des membres graciles. Voilà comment nous pourrions qualifier la jeune femme.

Parlons ensuite de vêtements ... ? La mode ? Hum, très peu pour elle. Disons qu’elle est à contre-courant. Non pas qu’elle cherche à se démarquer des autres, mais Becca ne porte que des vêtements qui lui plaisent, et qu’importe d'où ils proviennent, du moment qu’ils soient beaux ! Mais cela n’empêche en rien la Télékinésiste d’être féminine. Oh grand Dieu, non ! Bien au contraire. La jeune femme porte souvent de jolie robes, ou des habits très colorés reflétant son humeur. Très facile de savoir comment elle se sent, d’ailleurs ! Pour ce qui est des accessoires ou bijoux, la demoiselle n’en porte pas. Néanmoins, elle possède un joli petit pendentif en œil de tigre qui représente une croix, et ne s’en départie jamais. En quelques mots, Becca est une jeune adulte très belle et charmante qui sait se servir de ses atouts.






Do you think I'm just mad ? ~
• • • • • • • • • • • • • • • •



Tout d’abord, il faut savoir que pour apprécier Becca, il faut prendre le temps de lui parler. Elle pourrait sembler superficielle, surtout du fait qu’elle soit très belle. Cependant, la Télékinésiste n’est pas du tout comme on pourrait le penser ! Bien au contraire ! La demoiselle a été coupée du monde à cause de son éducation. De ce fait, Becca est persuadée que le monde est rempli de gens adorables. Elle ne juge jamais personne, parce qu’elle leur trouve toujours quelque chose de bien. Naïve ? Oui, elle l’est un petit peu. Mais elle n’est pas tant naïve que foncièrement idéaliste.

Becca est aussi quelqu’un de vraiment extravagant. N’ayant vécue que dans sa famille, la jeune fille a un comportement fort singulier. Disons qu’elle a peut-être gardé certains de ses réflexes d’enfant. Se cacher lorsqu’elle entend le tonnerre qui gronde, pleurer devant de bons films ou se mettre à rire comme une idiote en voyant quelqu’un tomber. Oui, d’un certain côté, la demoiselle semble pour le moins totalement timbrée. Mais elle ne l’est pas, pas du tout. Ce dont personne ne se doute, et ce qu’elle ne dit presque jamais, c’est qu’elle est une surdouée, avec un QI de près de cent quatre-vingt. Et oui, Becca est une fille extrêmement intelligente.

Puisque l’on parlait de beauté, précédemment, on pourrait penser que Becca fait partie de cette catégorie de dragueurs invétérés. Mais il n’en est rien. En effet, bien que la femme attire les hommes comme des mouches, elle en a peur. Vraiment peur. Il n’y a pas vraiment de raison à cela. Mais lorsqu’un homme se trouve trop près d’elle, elle se pétrifie d’elle-même. Ce qui est embêtant, parce qu’elle n’a pas encore réussit à surmonter sa phobie … Ce qui en amène à une autre réflexion. Becca est totalement pure, et n’a jamais eu de petits amis. Et oui, à dix-huit, cela peut sembler plutôt étrange.

Nous pourrions, pour finir, parler de sa passion et de sa phobie. Et bien, commençons par la passion. La jeune fille adore la danse. Qu’elle soit moderne, classique, elle en pratique de toute sorte ! Et elle est plutôt douée. Il faut dire qu’elle a ce déhanchement de reins et cette grâce qui lui donne un certain avantage. Sa phobie, maintenant. Becca est terrorisé par les abeilles. Oui, c’est une peur stupide et totalement irrationnelle, mais il n’empêche qu’elle panique lorsqu’elle voit l’un de ces insectes voler vers elle.

L’un dans l’autre, la Télékinésiste est une personne plutôt charmante, généreuse et gentille pour peu que l’on veuille lui accorder quelques minutes.





Welcome in my reality ! ~
• • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • • •



C’était une nuit glacée, et il neigeait. Auroria Uccello savait que c’était pour aujourd’hui. Elle le savait d’autant plus que les contractions lui vrillaient l’intérieur même de son ventre. Son petit bébé, sa fille chérie voulait sortir. Ce petit être qu’elle avait attendu depuis si longtemps.

Enzio Uccello se sentait tout excité, lui aussi. Il avait attendu si longtemps pour espérer avoir un enfant un jour, avait dû supporter les caprices de sa femme enceinte jusqu’aux yeux pendant neuf mois interminables. Il avait hâte de voir « le résultat ».

Finalement, tout fini par s'agencer le plus naturellement du monde. L’accouchement en lui-même ne dura pas bien longtemps. Une heure, tout au plus. Pourtant, cela sembla durer une éternité pour Auroria. La douleur était telle qu’elle pensait qu’elle allait perdre connaissance à tout moment. Enzio avait du mal à supporter les cris de sa femme. Il souhaitait l’aider, mais rien ne faisait s’atténuer la souffrance de sa compagne. Il lui tenait la main, espérant lui apporter un quelconque réconfort.

Auroria se détendit tout à coup. Enzio ne comprit pas tout de suite. Ce n’est que lorsqu’il entendit les premiers pleurs du chérubin qu’il réalisa. Ça y est. Elle était là. Elle venait de débarquer dans ce monde. La petite Becca …


4 Janvier 1998


- Papa, papa s'il-te-plaît !

- Oui, qu’est-ce qu’il y a ma chérie ?

- Papa, j’ai peur. Il se passe des trucs bizarres lorsque je dors la nuit ...

- De quoi parles-tu Becca ?

- J’ai peur papa, je crois qu’il y a des esprits dans ma chambre, et ils s’amusent à faire s’envoler des objets. Papa, j’ai peur !


Enzio caressa la sommet du crâne de sa fille, essuyant de son autre main les larmes qui coulaient le long de ses joues. Le temps était donc arrivé. Chaque membre de la famille Uccello avait ce don, cette faculté de pouvoir déplacer les objets par la pensée. Mais jamais ce pouvoir ne s’était montré aussi tôt ! Le père en était vraiment étonné, mais une pointe de fierté était aussi visible dans ses pupilles. Il prit la petite Becca dans ces bras, la soulevant du sol.

- Petit amour, tu ne dois pas avoir peur. Je vais tout t'expliquer !

L’emmenant avec lui, il se dirigea vers un endroit que la petite brune n’avait jamais vu. Elle observait les alentours avec des yeux gros comme des billes, impressionnée par la beauté du bâtiment qui se dressait devant elle. C’était une bâtisse, tout simple, faite de bois et de dorures. On y excédait par un petit escalier de quelques marches, entouré par un jardin des plus fantastique. Des fleurs de toutes les couleurs, des arbres en tout genre structurait l’espace et lui donnait une dynamique unique. C’était la toute première fois qu’elle voyait une demeure comme celle-ci, et elle en était ravie ! Une demeure ? Non, pas une demeure, mais une sorte de Dojo. Un Dojo pour le moins spécial, en réalité. Même la petite Becca s’en rendit compte.

Une fois à l’intérieur, Enzio posa sa fille sur le sol recouvert de tatamis. Becca se mit à déambuler d’un démarche timide à travers les innombrables objets qui se trouvaient là, avant de se mettre à les examiner les uns après les autres. Un piano, des altères en passant par des chaises et des tables de chênes massifs. La petite ne comprenait pas ce que tout ce bordel faisait là-dedans. Un Dojo ne devait-il pas être totalement vide ? Elle interrogea son père du regard. Celui-ci lui sourit et lui dit alors :

- Becca, je vais t’expliquer quelque chose. En fait, ce ne sont pas des fantômes qui viennent dans ta chambre pour t’effrayer. Il s’assied sur le sol, prenant sa fille sur ses jambes. Il pointa son index sur le cœur de Becca. En fait dans ton corps, tu as un pouvoir que nous avons tous dans la famille. En résumé, nous avons la possibilité de faire se déplacer les objets par la pensée. Tu comprends ? Sans les pousser.

- Je ne comprends pas, papa ! Couina l’enfant. Je ne vois pas où tu veux en venir.

- Regarde. Enzio fit se déplacer le piano pour le reposer plus loin. La petite, effrayée, se mit à crier, tandis que son père la serrait dans ses bras. Là ! Ne t’en fais pas. Ce ne sont pas des fantômes ! Tu comprends maintenant ce que je voulais t’expliquer.

- Oui, oui, mais j’ai peur papa … Est-ce que ça veut dire que je suis un monstre papa ? Parce que si c’est le cas, il faudrait peut-être que je ne l’utilise pas hein ? J’ai pas envie d’être monstre !

- Ne t’en fais pas. Me considères-tu comme un monstre, Princesse ?

- Non, mais ...

- Seules nos actions détermineront ce que nous sommes. Si tu es un monstre ou non. Ne laisse personne te dire que tu es un monstre, seulement parce que tu as un pouvoir que les autres n’ont pas. Tu es juste unique
, lui dit-il en souriant.

- Hm, merci Papa ! C'est gentil. Toi aussi tu es unique !

- Très bien, alors je vais te montrer comment faire. Tu vas faire ça et puis …


Ils restèrent tous les deux dans le Dojo pendant plusieurs heures. On ne peut pas dire que Becca réussit vraiment à quelque chose, ce jour là. Bien au contraire. La petite Brune semblait ne pas contrôler son pouvoir pour le moment. Enzio la couvait de son regard de père, se jurant qu’il la protégerait tant qu’il serait en vie. Elle était sa plus belle réussite et il l’aimait de tout son cœur. Lorsqu'elle fut en âge de comprendre, cependant, Enzio interdit à son enfant d'utiliser son pouvoir devant d'autres yeux que les siens, ou ceux de sa famille. Avoir ce genre de magie en eux, était la chose la plus dangereuse au monde.


4 Janvier 2001


- Maman, Maman ! J’ai réussit ! J’ai enfin réussit à faire quelque chose de mon pouvoir. J’ai fait bouger la chaise, enfin, pas de beaucoup, mais elle s’est quand même déplacée ! Dit Becca, heureuse, à sa mère allongée dans son lit.

Auroria était malade depuis près d’un an. Une de ces maladies graves auxquelles on a pas encore trouvé de traitement. Comme chaque jour, Becca allait rendre visite à sa mère. C’est qu’elle lui manquait. Auroria n’était plus là pour voir sa fille s’amuser dehors, elle n’était plus là pour lui apprendre de nouvelles choses. Et cela l’inquiétait. Elle avait vu sa mobilité se réduire au fur des jours. De la maison, à sa chambre, pour arriver à ne plus pouvoir quitter son lit. Mais Becca faisait comme si de rien n’était. Elle aimait sa mère, et elle se faisait un devoir de lui montrer son sourire chaque matin.

- Je savais que tu y arriverais. Tu es douée, petit amour.

- Maman, je voudrais savoir. Comment tu te sens aujourd’hui ?
Bien malgré elle, une pointe d’inquiétude était audible dans ses paroles.

- Je vais bien, je vais bien !

Becca se mordit les lèvres. Sa mère mentait, elle en était certaine. La Télékinésiste se sauva dans la salle de bain avant de se mouiller les cheveux avec le pommeau de la douche. Ce geste fait, elle prit une petite boîte qu’elle ouvrit et s’en étala le contenue sur son crâne. Une demi-heure plus tard, le changement était fait. Elle sécha ses cheveux et retourna voir sa mère.

- Mais qu’as-tu fais à tes cheveux Becca ? Ils sont roses saumon !

- Oui !
Rit la demoiselle. Tu te souviens ? C’est ce que tu m’as raconté sur ma naissance. Que la couleur du ciel était d’un rose que tu n’avais jamais vu. Et bien comme ça, tu le verras à nouveau ce rose, même si ce n’est pas exactement le même ...

- Mon amour
, sourit sa mère. Tu es vraiment la plus gentille.

- Hum non. Je suis sûr qu’il y a des gens aussi gentils en dehors de la maison. Même si je ne suis jamais sortie pour le moment.

- Ça arrivera ma chérie. Tu sais que c’est pour te protéger que Papa préfère que tu restes ici. Mais il finira par te laisse faire ce que tu veux, j’en suis sûre.

- Oh, ça ne me manque pas vraiment Maman, je suis bien avec vous deux ! C’est le principal !


Becca embrassa sa mère sur la joue avant de dévaler les escaliers pour retourner s’entraîner. Auroria Uccello regarda le couloir dans lequel s’était engouffré sa fille. Un sourire de satisfaction ourla ses lèvres et elle secoua la tête de gauche à droite dans un geste faussement mécontent. Sa fille, elle l’aimait plus que tout. Tout comme Enzio d’ailleurs. Maintenant que Becca pouvait utiliser ses pouvoirs, elle pourrait bientôt se débrouiller seule.


4 Janvier 2013


Becca avait maintenant dix-huit ans, et était devenue une belle jeune femme. Ses cheveux étaient toujours aussi roses, même après la mort de sa mère. Elle ne s’était pas résolue à les reteindre de leur couleur d’origine, ni à les couper. Elle les voyaient comme un souvenir de sa mère. Enzio avait eut énormément de mal à se remettre de la mort de sa femme. Mais quoi de plus normal ?

Parmi ses oncles, tantes, père ou grand-parents, Becca était devenue la personne la plus apte à utiliser son don. Il faut dire qu’elle s’était entraînée dans cette optique, pour pouvoir enfin sortir de la maison et visiter le monde. C’était son seul rêve ! Son père avait reconnu son autonomie nouvelle, et était persuadé qu’elle pouvait dorénavant faire ce qu’elle souhaitait. Becca n’avait pas perdue sa bonne humeur. Elle en était contente, vraiment contente. Enzio avait finalement vendu la maison pour aller s’installer chez son frère. Il ne supportait plus la solitude, et de cette manière, Becca était libre d’aller et de venir comme elle le voulait.

La Télékinésiste se promenait au quatre coins du monde, jusqu’à décider de plier bagage, au bout de quelques mois. Endroit-même où sa vie prit un tournant décisif.









Dernière édition par Becca Uccello le Dim 19 Mai - 22:44, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Andreas Von Leibner
L'Informateur roux ~
L'Informateur roux ~
avatar

Messages : 85
Date d'inscription : 17/02/2013
Localisation : Au debut d une histoire

MessageSujet: Re: Becca Uccello ✂ Cut the rope ...   Dim 19 Mai - 22:30

Tres belle presentation que je valide avec plaisir !

_________________▬♫




Humans ? Let me laugh... They are just another kind of monster... The most bloodyness kind of monster
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Becca Uccello ✂ Cut the rope ...   Dim 19 Mai - 22:46

    Hen, c'était rapide ! Merci beaucoup /o/
Revenir en haut Aller en bas
Sinead C. Grafton

avatar

Messages : 13
Date d'inscription : 14/05/2013

MessageSujet: Re: Becca Uccello ✂ Cut the rope ...   Lun 20 Mai - 8:22

Je te souhaite la bienvenue. Mumuse toi bien parmi nous ! Si tu as la moindre question, n'hésite pas. ♥

_________________▬♫

DC de Cliodhna (anciennement, Dexie). ▬ Paroles en Silver. Parce que je le vaux bien. 8D

@ Dexie S. Maienn : LA FAMILLE ROYALE, AU POUVOIR !
Damon W. Rosenwald : En même temps si elle est royale... XD
@ Asther C. Blackwell : Elle est déjà au pouvoir ! :o

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Becca Uccello ✂ Cut the rope ...   Lun 20 Mai - 9:57

    Ah que merci beaucoup, Dexie ! C'est gentil cat2
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Becca Uccello ✂ Cut the rope ...   

Revenir en haut Aller en bas
 
Becca Uccello ✂ Cut the rope ...
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Rope jumping
» Merope Neerin [Gryffy]
» BECCA + on meurt tous un jour ou l'autre, alors autant faire mourir avec gloire
» + can you save me from this hell ? (becca c.)
» Over the Top Rope Challenge Batista Vs Floyd Flyer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Kässonadd :: Présentations-
Sauter vers: